Foyer Anderlechtois : les travaux de rénovation des chaufferies se terminent

En juin 2016, Luminus a signé un contrat de performance énergétique* avec le Foyer Anderlechtois. L’objectif de ce contrat, d’une durée de 12 ans, est de réduire l’empreinte carbone et la facture d’énergie des habitants du Foyer, soit 2 416 appartements, de 266 k€ par an, grâce à une réduction de la consommation de 5 000 MWh.

 

Le contrat de performance énergétique confié à Luminus Solutions prévoyait :

  • l’installation de six nouvelles unités de cogénération ;
  • la rénovation de 15 chaufferies, dotées de systèmes de régulation et de pilotage à distance ;
  • l’entretien de 31 chaufferies ;
  • l’installation de quatre toitures photovoltaïques.

 

A fin décembre 2018, l’ensemble des travaux prévus avait été effectué, à l’exception d’une chaufferie.

 

En 2018, des travaux de rénovation des installations de chauffage ont été effectués dans plusieurs immeubles de logements collectifs :

  • installation de chaudières à condensation ;
  • pose d’un nouveau collecteur équipé de pompes à débit variable et d'un système élaboré de régulation du chauffage et de la production d'eau chaude sanitaire ;
  • pose de vannes thermostatiques sur tous les radiateurs des appartements.

 

L'ensemble de ces mesures, combinées, permet de maîtriser la température de fonctionnement de l'ensemble de l'installation et de maintenir un niveau de confort appréciable.

 

Pour atteindre les objectifs du contrat en matière de performance énergétique,  Luminus Solutions a en outre décidé d’installer sept unités de micro-cogénération de 15 et 33 kVA supplémentaires, pour le chauffage des parties communes. Il s'agit d'un système de production simultanée de chaleur et d’électricité qui engendre une économie d’énergie primaire de 12 à 25 % par rapport à une installation classique.

A la date anniversaire du contrat, à l’été 2019, l’ensemble des travaux à réaliser par les filiales de Luminus, Dauvister et ATS, devrait être achevé.

 

*Un contrat de performance énergétique (CPE) comprend des engagements sur la disponibilité, le confort et la performance énergétique dans la durée, ce qui le distingue d’un contrat de maintenance classique. Le prestataire de service est rémunéré sur base des économies réalisées. Pour ce faire, un CPE prévoit la mise en œuvre de différents moyens d’amélioration de la performance énergétique : rénovation des systèmes de chauffage et d’éclairage, amélioration de la régulation du bâtiment, isolation des murs et/ou des toitures, pilotage à distance des équipements, monitoring continu des performances, etc.

Isolation de la distribution d'eau chaude de l'un des sites du Foyer Anderlechtois.