Remise sur le marché anticipée du cycle combiné de Seraing

Le cycle combiné gaz de Seraing a été remis en service de façon anticipée le 15 octobre 2018, pour contribuer à la sécurité d'approvisionnement sur le réseau belge. Cette anticipation d'une quinzaine de jours a été rendue possible grâce à un arrêté royal, et à une modification des plannings de maintenance et des horaires de travail.

 

Fin mars 2018, le Conseil d’Administration a approuvé la remise sur le marché du cycle combiné gaz de Seraing, à l’issue du contrat signé avec Elia, afin de fournir au gestionnaire de réseau une capacité de réserve stratégique de 470 MW durant les mois d’hiver. En effet, l’évolution des prix sur les marchés de gros montrait que l’unité pourrait couvrir ses coûts fixes, à condition qu’aucune maintenance de type « grand entretien » ne soit nécessaire.

 

Les équipes de production se sont donc préparées à permettre la remise en service en mode cycle combiné à partir de novembre 2018. D’avril à novembre, l’unité devait pouvoir redémarrer en cas de black-out, sans alimentation externe, dans le cadre du contrat black-start signé avec Elia, soit en mode cycle ouvert.

 

L’indisponibilité de plusieurs centrales nucléaires à partir de septembre a conduit le gouvernement à autoriser par arrêté royal un redémarrage de l’unité à pleine puissance plus tôt que prévu. Les interventions de maintenance prévues sur un mois ont donc été réalisées en deux semaines. Les horaires de travail ont également été modifiés plus tôt que prévu, dès la remise en service.

 

Au total, l’unité a été sollicitée 1 176 heures entre mi-octobre et fin décembre.

La production totale d’électricité a atteint 488 284 MWh, soit un total de 196 205 tonnes de CO2.

Redémarrage du cycle combiné de Seraing, en octobre 2018.