Remise en service provisoire du cycle combiné du site de Ham (Gand)

Le cycle combiné de Ham à Gand a été remis en fonctionnement fin octobre 2018 afin de contribuer à la couverture des besoins en électricité du pays.

 

L’arrêt définitif du cycle combiné de Gand-Ham avait été annoncé en 2016 et a pris effet le 31 octobre 2017. Cependant, Luminus a pris la décision, fin septembre 2018, d’étudier la possibilité de rouvrir temporairement cette unité de 52 MW, après analyse des conséquences de l’indisponibilité prolongée de plusieurs centrales nucléaires belges. Une autorisation officielle de redémarrage temporaire a été accordée par arrêté royal le 21 octobre 2018.

 

L’unité n’ayant pas encore été démantelée, quelques semaines d’interventions et de tests ont permis de la remettre en service. Pour permettre l’exploitation de cette unité, deux contre-maîtres ont dû accepter de retarder ou de revenir temporairement sur leur départ à la pension. Il a fallu également restaurer un horaire en 24h sur 24h, 7 jours sur 7, jusqu’à fin mars 2019.

 

L’unité a pu alimenter le réseau à partir du 29 octobre 2018. Elle a fonctionné pendant la plus grande partie des mois de novembre et décembre. 

Ecran de redémarrage du cycle combiné de la centrale de Gand-Ham.