Santé et sécurité

Le fait marquant : 4 ans sans accident chômant

En 2018, pour la quatrième année consécutive, Luminus S.A./N.V. n'a pas connu d'accident chômant* sur le lieu de travail, au sein du personnel interne. 

 

Pour Philip Volckaert, Directeur Health, Safety, Environment (HSE) et Real Estate Management, "ce résultat, dont nous sommes très fiers, montre que les efforts soutenus déployés au cours de ces dernières années pour systématiquement améliorer le bien-être de nos employés, ont porté leurs fruits. Le rôle du management est clé. Les résultats en matière de sécurité sont le premier sujet à l'agenda de chaque réunion du conseil d'administration. La fréquence des accidents ayant entraîné un arrêt de travail est prise en compte dans le calcul du bonus du comité exécutif et d'une partie des cadres. Chacun se sent donc encouragé à faire tout ce qui est nécessaire pour éviter les accidents".

 

*accident ayant entraîné un arrêt de travail de plus d'une journée.

Les enjeux

Les activités professionnelles représentent à la fois un atout et un risque pour la santé. Les risques professionnels affectant la santé et la sécurité du personnel varient selon les métiers exercés. Ils ne sont pas les mêmes dans un environnement industriel, administratif ou commercial.

Réduire les risques liés à l’environnement de travail ou au comportement individuel est une priorité, pour préserver la sécurité et la santé du personnel.

Des objectifs précis et ambitieux

Pour ses propres employés, Luminus recherche systématiquement le "zéro accident". Pour le taux de fréquence applicable à l'ensemble "personnel et sous-traitants", la cible 2018 était de 1,5. Elle est de 1,6 pour 2019 (soit un maximum de trois accidents avec arrêt de travail dans l'année), compte tenu du plus faible nombre d'heures travaillées attendues.

En 2019, Luminus souhaite passer de la certification OHSAS 18 001 à la certification ISO 45 001.

Les process

Un système complet de gestion de la santé, de la sécurité et de l’environnement est en place chez Luminus depuis 2010.

 

L’ensemble des lieux de travail et la plupart des situations professionnelles ont fait l’objet d’une analyse de risques, régulièrement actualisée. Les causes de chaque accident ou presqu’accident sont analysées minutieusement pour éviter les accidents répétitifs, éliminer les causes matérielles et réduire les facteurs humains.

 

Dans le courant de l’année 2016, une étape supplémentaire a été franchie, avec le déploiement d'une politique "Zero Harm" qui va très au-delà du simple "Zero Accident".

 

« Zero Harm » explique Philip Volckaert, Directeur Health, Safety, Environment (HSE) & Real Estate Management, « signifie que nous nous efforçons de créer des lieux de travail sains et sûrs, sans accidents, blessures ou incidents psychosociaux et sans aucun dommage matériel ou environnemental. »

 

La prévention des accidents mortels reste une priorité. Les salariés et les sous-traitants sont sensibilisés à ce sujet grâce aux "10 Life-Saving Rules".

 

En 2018, ce sont "5 actions simples" qui ont permis de mettre l'accent sur des règles de base en matière de comportement, nécessaires pour prévenir les accidents les plus fréquents tels que les chutes ou accidents de plain-pied.

 

Depuis de nombreuses années, Luminus utilise un ensemble d’indicateurs clés, mesurant directement les performances en matière de sécurité, ou bien des indicateurs sous-jacents (taux de presqu'accidents par exemple). Des objectifs sont fixés chaque année pour chaque catégorie d'indicateurs.

 

L’évolution de ces indicateurs est suivie et communiquée mensuellement à l'ensemble du management. « Ce sont les managers qui doivent porter le message directement» affirme Philip Volckaert. « Avec les messages diffusés chaque semaine sur la sécurité et les formations nécessaires, c'est ce qui permet que tous, salariés comme sous-traitants, soient constamment conscients des enjeux liés à la sécurité.»

 

Luminus S.A./N.V. est certifié OHSAS 18 001 depuis juin 2013. Cette certification suppose une démarche d’amélioration continue et le reporting systématique de plusieurs indicateurs.

Les indicateurs

Quatre ans sans accidents chômants

  Taux de fréquence des accidents avec arrêt de travail

Le taux de fréquence représente le nombre d’accidents ayant entraîné une incapacité de travail par million d’heures travaillées.

Source : Luminus.

  Taux de gravité global des accidents avec arrêt de travail

Le taux de gravité global est le nombre de journées de travail « perdues » à la suite d’accidents du travail, pour 1 000 heures travaillées.


En 2018, Luminus n'a pas connu d'accident chômant. Les taux de fréquence et de gravité sont donc de zéro pour la quatrième année consécutive. A titre de comparaison, le taux de fréquence du secteur de l'énergie belge s’élevait en 2017 à 3,3 et le taux de gravité à 0,57.

 

Chez les sous-traitants, deux accidents avec arrêt de travail ont été enregistrés, avec un taux de fréquence de 2,9 contre 3,3 en 2017. Le premier accident est survenu sur le site de construction du parc éolien de Geel Laakdal. L’employé a glissé sur du béton frais et deux blocs de béton qu’il transportait sont tombés sur sa main. Le deuxième accident s’est produit sur le site de Seraing, suite à la chute d’un marteau sur le visage de son utilisateur. Au total, 13 jours de travail ont été perdus.

Le niveau de fréquence global pour 2018 (employés + sous-traitants) s'élève à 1,1.

  Heures de formation à la sécurité en baisse

En 2018, le total des heures consacrées à la sécurité s'élève à 5 502 heures (soit une diminution de 21,8% par rapport à 2017). 

 

Cette baisse est due au fait que de nombreuses formations de type « recyclage » avaient dû être organisées en 2017. C'est le cas en particulier pour ce qui concerne plus de 600 heures dédiées à l’éolien.

 

La baisse est également imputable au fait que certaines formations sont délivrées via e-learning, ce qui réduit le nombre d’heures par rapport aux formations en présentiel.


En savoir plus sur...