Six "young starters" aux profils très variés

Tous les deux ans, Luminus recrute six jeunes diplômés, dans le cadre du programme "Young Starters". L’occasion pour ces jeunes de découvrir l'entreprise d'une manière unique : ils passent huit mois dans trois départements différents de l'entreprise. Nathalie a recueilli les témoignages de ses collègues.

 

A fin décembre 2018, ces jeunes diplômés travaillaient pour les départements Production, Finance, Services B2B, Corporate Affairs, IT et Retail.

 

"Se voir attribuer des tâches si diverses en début de carrière est un privilège dont jouissent peu de jeunes diplômés dans le secteur de l'énergie" explique Stéphanie Bechet, Director People Engagement." Le processus de recrutement, très spécifique, fut à la hauteur de l'exigence.

 

L'équipe des six jeunes diplômés engagés en septembre 2018.

Tout a commencé par un entretien durant lequel les recruteurs ont vérifié l'adéquation des candidats avec les valeurs fondamentales de Luminus : customer first, entrepreneurship et all together. Durant deux séminaires hors cadre, 32 jeunes hommes et femmes d'horizons très divers ont appris à se connaître et ont travaillé ensemble pour tirer le meilleur parti de ces journées.

 

Ensuite, six candidats ont été sélectionnés par un jury hétérogène, composé d'hommes et de femmes travaillant chez Luminus : directeurs, managers de proximité, recruteurs, anciens participants au programme Young Starters, etc.

 

Le 3 septembre 2018, Bram, Capucine, Filip, Ina, Nathalie et Viktor ont eu la chance de pouvoir se lancer dans l'aventure. Ils se sont alors répartis dans toute l’entreprise.

 

Bram a pu mettre à profit ses connaissances d’ingénieur électromécanicien dans le département Production. En plus de participer à plusieurs projets éoliens, il a contribué au projet de mise en oeuvre de capacités de production supplémentaires, suite à la situation tendue qu'a connue le réseau belge en fin d'année 2018.

 

Capucine, elle, a montré ses compétences acquises au cours de ses études de management international non seulement au sein du département Finance, mais aussi en prenant la parole devant 500 personnes lors du Solvay Business Game.

 

Filip, fort de sa formation en tant qu’ingénieur de gestion, s’est révélé très performant en tant qu'analyste des prix, au département Retail où il a travaillé sur la tarification des produits verts de Luminus.

 

Le profil particulier d'Ina, bio-ingénieur dotée en plus d'un master en management de la Vlerick School, lui a permis de devenir une experte dans les aspects réglementaires relatifs au biogaz. Elle s'est également rendue au siège d'EDF à Paris pour discuter de la stratégie hydrogène du groupe EDF.

 

Quant à Nathalie, au département IT, elle a pu prendre part au projet de renouvellement du data center. Sa formation d'ingénieur en énergie lui a permis de se familiariser rapidement avec la terminologie informatique. En outre, elle a eu l’occasion de travailler pour le département Optimisation pendant 10% de son temps.

 

En tant qu'ingénieur électromécanicien fraîchement diplômé, Viktor a le plaisir de contribuer au développement et à la vente de toute une gamme de solutions énergétiques au sein du département Services B2B, telles que panneaux solaires, systèmes de cogénération, automatisation du chauffage et de la ventilation, etc. Il est ainsi quotidiennement en contact avec des entreprises de toutes tailles.

 

Les six jeunes diplômés ne travaillent pas directement ensemble, mais ils ont tissé des liens d’amitié forts. Parmi les six langues qu'ils partagent (le néerlandais, le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol et l'italien), trois sont des langues maternelles (le français, le néerlandais et l’anglais). Mais cela ne les empêche pas de se raconter tout ce qui se passe dans leur vie professionnelle et leurs départements respectifs. Le partage de ces informations s’est déjà avéré un avantage professionnel plus d'une fois.

 

Récemment, les jeunes diplômés ont eu l'occasion de préparer le cas stratégique pour le Solvay Business Game. Ils ont travaillé en étroite collaboration et ont obtenu de très bons résultats. Pour citer Viktor : « Je suis vraiment surpris que nous puissions aussi bien nous entendre, tout en tant si fondamentalement différents. J’adore ça ! »