Qualité de vie au travail

Les faits marquants

Les enjeux

Le bien-être au travail influe directement sur l'ambiance, la motivation, les performances et les capacités d'innovation du personnel. Ce sujet est donc devenu un enjeu clé pour les entreprises qui souhaitent attirer des collaborateurs désireux de développer tout leur potentiel. Les employés satisfaits font les clients heureux !

Les process

Le bien-être au travail est un concept très large qui suppose de s’intéresser à la sécurité, à l’hygiène, à l’ergonomie, à la santé physique (voir « santé et sécurité »), ainsi qu’à la santé mentale des salariés.

 

Pour mesurer l’évolution du bien-être sur l’ensemble des sites et proposer des actions adaptées, Luminus fait appel à différents outils.

 

Par exemple, Luminus mesure annuellement la satisfaction du personnel, les trois managers ressources humaines s’impliquent au quotidien dans leurs départements respectifs et l’entreprise compte huit personnes de confiance, un coach interne et un conseiller en prévention psycho-sociale interne.

 

De plus, il y a également une sensibilisation continue à la santé (physique et mentale) et une approche individuelle pour la réintégration après une pathologie de longue durée.

 

Le programme Power2You encourage les salariés à trouver des solutions collectivement et à échanger des feedback constructifs.

 

Ben Aelbrecht, conseiller en prévention psycho-sociale : « Donner à chacun un feedback reste un défi. C’est pourtant en donnant des retours constructifs aux collègues et aux managers, que l’on peut plus rapidement, et quotidiennement, améliorer le travail en équipe et tenir compte des avis de chacun. »

 

Enfin, Luminus continue à promouvoir le "pooositivisme" (les trois «o» représentent l’ouverture, l’objectivité et l’optimisme). Pour Ben, « le bien-être au travail ne vient pas seulement du management, tout le monde y travaille ensemble. Notre slogan est aussi valable dans ce domaine -- C’est ensemble, que nous faisons la différence ! »

Les indicateurs

L'engagement du personnel se maintient à un taux très élevé

La motivation du personnel est l’un des indicateurs suivis de très près par la direction de l’entreprise. Celle-ci est mesurée chaque année via une enquête réalisée par un organisme extérieur.

 

Les résultats de l’enquête 2018 montrent une très légère amélioration par rapport à l'année précédente, avec un taux d’engagement de 79% - et une augmentation très sensible de cet indicateur au niveau des équipes de production (+ 12 points).

Le taux de participation à cette enquête interne était de 80%, en baisse de 5 points.

 

Après diffusion des résultats, ceux-ci sont analysés dans chaque département pour établir des plans d’action adaptés aux besoins spécifiques de chaque équipe.

Personnes de confiance : légère baisse du nombre de recours

Les personnes de confiance, dont la nomination doit être approuvée par les partenaires sociaux, jouent un rôle tant préventif que curatif. Elles peuvent être sollicitées anonymement, sur simple demande, par les employés comme par les managers, en cas de difficulté d’ordre psycho-social (mésententes, stress, harcèlement, violence sur le lieu de travail).

 

Depuis 2010, Luminus bénéficie d'un réseau de personnes de confiance diversifié, tant en termes de genre, de langue, de niveau hiérarchique que de localisation géographique. Le réseau actuel est très supérieur en nombre aux exigences légales (huit personnes au lieu d’une seule).

 

Les noms des personnes de confiance sont régulièrement rappelés au personnel par les divers moyens d’information interne.

 

Le nombre de recours a diminué en 2018 (-22%). Plusieurs facteurs peuvent avoir contribué à cette baisse : le projet Power2You qui favorise l’autonomie ; le télétravail et le feedback ouvert entre collègues ; la réactivité accrue des responsables ressources humaines ou encore le plan d'action mis en place suite à l’analyse de risque psychosociale réalisée à Liège par le service HSE en 2018.

Cas signalés aux personnes de confiance

Source : Rapport annuel du service interne pour la prévention et la protection au travail.


Aucune demande d'intervention formelle n'a été déposée en 2018 auprès des conseillers en prévention psycho-sociale internes ou externes.

 

Aucune plainte n’a été déposée auprès des autorités judiciaires en 2018.


Pour en savoir plus...