Energies renouvelables

Faits marquants hydrauliques

Achèvement de la rénovation de la centrale d'Ampsin

Préparation du chantier de la grande rénovation de Monsin

Faits marquants éoliens

Un premier parc éolien en zone industrielle en Wallonie

Ouverture d'une deuxième antenne EDF Renewables


Notre croissance dans l'éolien, en images

Vidéo réalisée à l'occasion de la réunion de tous les salariés en novembre 2018, pour mettre en valeur notre développement dans l'éolien.


Les enjeux

Le développement raisonné des énergies renouvelables est un moyen de lutter contre le réchauffement climatique, malgré leur caractère difficilement prévisible longtemps à l’avance. 

 

Luminus entretient, rénove et développe ses capacités de production d’énergie renouvelable par souci environnemental mais aussi économique.

  • Les centrales hydro-électriques représentent un apport d’énergie renouvelable assez prévisible à court terme ;
  • L’éolien terrestre est une technologie assez proche de la maturité économique ;
  • Les panneaux solaires contribuent à réduire l'empreinte écologique des bâtiments.

Le process

Premier producteur d’électricité à partir de centrales hydroélectriques et d’éoliennes terrestres de Belgique, Luminus investit des sommes considérables dans l’entretien et le développement de ses capacités de production renouvelable.

 

Pour étendre son parc éolien, Luminus s’efforce d’identifier en permanence de nouveaux sites favorables à la construction d’éoliennes.

Pour maintenir ses centrales hydro-électriques en exploitation, Luminus poursuit leur rénovation, en conformité avec la législation. 

Construire un parc éolien onshore : un processus qui dure plus de cinq ans en moyenne

La durée moyenne de développement d'un parc éolien est d'au moins cinq ans, depuis la phase d'exploration jusqu'à la mise en service. Cette durée s'est allongée ces dernières années, les recours après obtention des permis étant devenus systématiques.

Seules les éoliennes de moins de 3 MW en zone industrielle peuvent parfois être opérationnelles en trois ou quatre ans.

Phase 1 - Études préliminaires et préparation des permis: cette phase comprend l'analyse de faisabilité, l'acquisition du terrain, les études environnementales, ainsi que la préparation du raccordement électrique et du dossier de demande de permis. 
Phase 2 - Procédure d'octroi de permis : cette phase de onze mois minimum est consacrée aux procédures administratives régionales ou provinciale. Elle peut être prolongée en cas d'appel auprès du ministre compétent ou du Conseil d'État.
Phase 3 - Études techniques et juridiques menées après l'obtention des permis. Un appel d'offres doit être lancé pour préparer la décision d'investissement.
Phase 4 - La construction proprement dite requiert au minimum onze mois entre la décision d'investissement et l'exploitation commerciale.

Les indicateurs

83 millions d'euros investis dans les énergies renouvelables

En 2018, Luminus a pu encore renforcer son leadership dans l’éolien onshore. 

Sa capacité totale est passée de 376 MW à 440 MW, soit une augmentation de 17%, pour un total de 186 éoliennes.

 

Le montant total des investissements consacrés aux énergies renouvelables, avec la finalisation de la mise à niveau de la centrale hydro-électrique d’Ampsin, s’élève à 83,4 millions d’euros.

  Investissements dans les énergies renouvelables en millions d'euros

Source : Luminus. Standard BEGAAP. Les chiffres ci-dessus n'intègrent pas les montants investis par les tiers investisseurs.

25 nouvelles éoliennes en 2018, 186 au total

22 éoliennes ont été construites en 2018 et 3 acquises.

 

La capacité de production totale est passée de 376 MW à 440 MW, soit une augmentation de 17%, pour un total de 186 éoliennes.

 

En un an, 22 éoliennes ont été construites, à Brugge, Zeebrugge, Geel Laakdal, Fernelmont 2, Eeklo (4 sur 6), Lierneux (5 sur 6), Ghlin, Fri Pharma Gembloux et Dow Corning Seneffe.

 

De plus, trois éoliennes déjà opérationnelles ont été acquises à Kalmthout.

Parc éolien au 31 décembre

        Source : Luminus.


Production d'énergie renouvelable en hausse (+25,3%)

En 2018, la production d'électricité éolienne de Luminus a connu une nouvelle hausse (+27,2%), du fait de l'augmentation du nombre d'éoliennes en fonctionnement. Elle a atteint 716 GWh.

 

En 2018, le parc hydro-électrique a produit au total 206 GWh, soit une hausse de 19,1%. Ce chiffre reste inférieur à la moyenne annuelle du parc hydro-électrique de Luminus, en raison d’une faible hydraulicité de juillet à novembre.

  Energie renouvelable produite (GWh)

Source : Reporting certificats verts.

18 nouvelles demandes de permis

En 2018, 18 demandes de permis ont été déposées, pour un total de 134 MW.

Ces demandes concernent les communes de Bassenge, Bastogne, Beringen, Eeklo, Evergem, Florinchamps, Gaurain-Ramecroix, Ghlin, Nives, Seneffe, Zelzate, ainsi que les terrains industriels d'entreprises comme les Câbleries Namuroises, Décathlon, NRB, etc.


En savoir plus sur...