Après Tondelier, raccordement du quartier Rabot au réseau de chauffage urbain de Gand

La première phase du projet de raccordement du quartier Rabot s’est concrétisée en 2018, avec la connexion au réseau de 131 logements sociaux, sur un total prévu de 320 appartements.

 

Lors de la première des trois phases du projet Rabot, le 1er octobre 2018, 131 logements sociaux ont été raccordés au réseau de chauffage urbain de Gand. A terme, d’ici 2022, l’objectif du projet est de fournir 2,8 MW de chaleur via le réseau de chauffage urbain alimenté par le site de Gand-Ham.   

 

Les deux unités de cogénération de la centrale de Gand-Ham, de 2,7 MW thermiques chacune, permettent de fournir de la chaleur et de l’eau chaude aux habitations, en limitant les coûts et les émissions de CO2, par rapport à un système de chaudières collectives classiques. Avec l’installation d’un compteur intelligent, les habitants peuvent gérer leur consommation via une application, accessible sur smartphone ou tablette.  

 

Au total, le réseau de chaleur de la ville de Gand représente un réseau de conduites souterraines de 23 km de long - le plus grand de Belgique. Il fournit 60 000 MWh de chaleur par an, ce qui correspond à la consommation moyenne d’environ 5 500 familles.

Première phase de construction du nouveau quartier Rabot terminée, avec trois bâtiments comprenant 131 appartements sociaux et trois espaces commerciaux en rez-de-chaussée.

Les trois bâtiments du quartier Rabot sont raccordés au réseau de chauffage urbain par une seule connexion.