Grande rénovation de la centrale de Monsin : un investissement record de 27,5 millions d’euros

La grande rénovation de la centrale hydro-électrique de Monsin, prévue de janvier 2019 à décembre 2020, permettra de prolonger sa durée de vie de plus de 35 ans. Pour cette centrale de 18 MW, qui a atteint l’âge de 65 ans, la cure de jouvence coûtera 27,5 millions d’euros.

 

A l’issue du chantier, la centrale-hydroélectrique de Monsin produira, chaque année, environ 52 500 MWh d’énergie 100% renouvelable, soit l’équivalent de la consommation de 15 000 familles*. Le chantier 2019 prévoit en particulier de remplacer deux des trois turbines Kaplan par des modèles écodurables  spécifiquement conçus pour la centrale de Monsin, afin de faciliter la dévalaison des poissons migrateurs.

 

Le chantier de rénovation de la centrale hydro-électrique de Monsin a démarré en tout début d’année 2019. L’année 2018 a été consacrée à plusieurs tâches préparatoires, lancées dès que la décision d’investissement a été prise par le conseil d’administration, en mars 2018. Parmi celles-ci :

  • la finalisation de la conception des nouvelles turbines écodurables, avec la société Andritz ;
  • le détail du planning des activités, pour y inclure l’ensemble des équipements annexes à réviser (notamment les auxiliaires mécaniques et électriques, obsolètes) ;
  • le lancement des appels d’offres et la passation des commandes ;
  • les travaux de démantèlement des équipements de l’ancienne centrale thermique installée sur le même site.

 

L’installation des deux turbines écodurables doit contribuer à protéger plusieurs espèces de poissons lors du passage des turbines, en période de dévalaison. Cette amélioration est le résultat de la faible vitesse de rotation, de la réduction du nombre de pales de 4 à 3, du design de ces trois pales et de la réduction de tous les jeux entre pièces tournantes et statiques.

 

Les techniques utilisées durant le chantier de rénovation permettront de préserver la capacité de production de la troisième turbine qui continuera à fonctionner, durant une partie du chantier.

 

* Sur base de 3,7 MWh/an par famille.

Simulation de l’écoulement des fluides sur la nouvelle turbine écodurable.