Démantèlement de l’unité thermique de Monsin

Le chantier pour le démantèlement de la turbine de la centrale de Monsin a commencé en septembre 2018. La fermeture définitive de cette turbine avait été déclarée aux autorités le 1er avril 2015.

 

Pour Christophe Mestdagt, chef du bureau d’études à Seraing, en charge du projet : « Il s’agissait d’un chantier complexe car il fallait à la fois vider entièrement le hall turbine, y compris la structure génie civil en béton, et démonter une cheminée de plus de 40 mètres de haut. De plus, malgré un inventaire amiante et les contrôles effectués en amont, nous avons découvert de l’amiante additionnelle en cours de chantier après l'ouverture de certains capots. Le chantier a donc dû être suspendu durant un mois, le temps de trouver un désamianteur spécialisé et de faire approuver notre procédure de désamiantage. »

 

La cheminée a d’abord été découpée en morceaux et démontée de l’extérieur.

Au 31 décembre 2018, la moitié de la cheminée avait déjà été démontée. Le démantèlement s’est terminé en février 2019.

 

Une grande partie des déchets liés au chantier ont été triés sur place. La gestion et le recyclage de ces déchets ont été confiés à un sous-traitant.

 

A noter que malgré la complexité du chantier, aucun accident ayant entraîné un arrêt de travail n’est à déplorer ni au sein du personnel ni chez les sous-traitants. De plus, le désamiantage a respecté les règles de sécurité et de respect de l’environnement imposées par les autorités.


Démantèlement de la cheminée de la turbine de la centrale de Monsin, en plusieurs étapes.