Centrale hydro-électrique d’Ampsin : mise en place de bacs de rétention à double encuvement

A l'occasion de la rénovation de la centrale hydro-électrique d'Ampsin, des bacs de rétention à double encuvement ont été mis en place, conformément à la loi.

 

Le double encuvement des bacs placés sous les installations d’hydrocarbure limite les risques de fuites d’huile dans la Meuse et les impacts environnementaux associés.

La mise en place de ces bacs supposait un rehaussement de l'ensemble et une adaptation des tuyauteries.

 

Les bacs du niveau inférieur sont reliés entre eux deux par deux pour maximiser la capacité de rétention.

 

Au total, huit bacs ont été adaptés sur les quatre turbines hydroélectriques, sur deux niveaux, avant la remise en fonctionnement des installations.

 

Le chantier d’installation des encuvements sur les turbines 2, 3 et 4 d’Ampsin a débuté le 21 mai 2018 et s’est terminé le 3 décembre 2018. Les deux encuvements de la turbine 1 avait été installés à la même période en 2017.

Préparation du génie civil pour la mise en place du bac de régulation machine au niveau supérieur de la centrale.

Le bac de rétention remis en place avec son double encuvement au niveau inférieur de la centrale.